Fisheye n°42
13 Juillet 2020

Fisheye n°42 - en kiosque

 

Au sommaire

 

Portfolio : Christopher Rodriguez

Diplômé de la School of Visual Arts de New York en architecture et beaux-arts, Christopher Rodriguez explore l’écosystème et le monde primitif qui nous entourent. Le nom de sa série, Naturgemälde a été inventé au XVIIIe siècle par l’explorateur et géographe allemand Alexander von Humboldt, et signifie « tableaux de la nature ».

 

Classics : Ralph Gibson, photographe et homme de lettres

En 1970, Ralph Gibson publie The Somnambulist, un livre qui révolutionne l’histoire de la photographie. Cinquante ans après, les 48 épreuves noir et blanc de cet ouvrage se retrouvent sur les murs de la galerie Thierry Bigaignon, du 10/09 au 31/10, pour dialoguer avec ses nouvelles images en couleurs. Décryptage du plus francophile des photographes américains.

 

Dossier : Sexe, un air de liberté

Depuis sept ans que Fisheye existe, après une cinquantaine de publications en comptant les hors-séries, nous n’avions pas encore franchi le pas. Est-ce « l’âge de raison » qui nous libère de cet interdit ? Ou est-ce tout simplement le signe d’une évidence : le sexe nous concerne toutes et tous, et les photographes s’y frottent depuis longtemps, avec peut-être plus de liberté ces derniers temps. L’édition des magazines érotiques a profondément changé, le regard porté sur les femmes – par les hommes et plus encore par les femmes – a lui aussi évolué, la pornographie s’est émancipée, la circulation des Nudes sur les réseaux sociaux a conduit à de nouvelles pratiques… Le sexe, cet objet de désir, est au cœur des pratiques de certains auteurs, comme Antoine D’Agata, qui nous a accordé une précieuse interview. Et pour prolonger vos découvertes, vous trouverez à la fin de ce dossier une sélection de livres, de revues, de sites, de podcasts et de comptes Insta qui vous permettront de passer un été plus torride encore.

 

Tremplin : Trois auteurs concernés par l’environnement

David Bart, Sébastien Leban, et Coline Jourdan s’engagent. Ils photographient aussi. Focus sur les trois lauréats de la 5e édition du concours La Gacilly x Fisheye dédié à l’engagement.

 

Portfolio : Étienne Francey

Si Étienne Francey, artiste suisse diplômé de l’École de Vevey, ne manie plus ses pinceaux, Monet, Van Gogh, Gauguin ou Peter Doig continuent de l’inspirer. En témoignent ses images issues des séries Three Lakes et Tritium.

 

Toutes les informations de notre partenaire sur www.fisheyemagazine.fr