Julia de COOKER
Svalbard, an Arcticficial Life

Pays-Bas

 

Non loin du Pôle Nord existe une société fascinante. Quelques deux mille habitants à Longyearbyen, faisant d’elle la ville la plus septentrionale de notre planète. Ces hommes n’y sont arrivés qu’au vingtième siècle pour en exploiter le charbon. L’archipel du Svalbard ne compte ainsi aucun peuple autochtone, c’est un des rares lieux dans le monde exempt de tradition ancestrale. L’histoire humaine, récente est sacrée. Tout vestige y est conservé intact. La juxtaposition d’éléments n’ayant a priori aucune chance de se côtoyer interpelle, contrastant avec le sentiment d’étrange normalité qu’inspire le lieu. On pourrait s’attendre à ce que la vie y recèle quelque chose de peu commun. Or l’étrangeté n’y apparaît que de façon parsemée. On est d’abord surpris par la normalité de la vie quotidienne, décalée de ce que l’on pourrait attendre à de telles latitudes.

Julia de COOKER
Julia de COOKER
×
Nous utilisons uniquement des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site web : Aucun cookie publicitaire ne sera déposé lors de votre visite. Consultez notre Politique de confidentialité pour en savoir plus.